Poétique vinicole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poétique vinicole

Message par tikalo le Mar 30 Sep - 13:13


Sur les vertes collines fertiles
Des armées de vignobles se faufilent
Vers le château d'un cru renommé
Au millésime par deçà levant célébrité
Leur vigneron attend avec impatience
L' heure où s'éclipsera serein silence

Temps des vendanges septembre est là
On s'active dans les cépages du beffroi
Les coupeurs au soin de leur épinette
Dégagent avec dextérité belles grappes
Qui remplissent sceaux qui gambadent
Vers les hautes hottes qui s'alourdissent

Le Mousseigne donne le train dément
Quatre coupeurs ne laissent alors temps
A leur porteur d'un rêve seulement
La cadence de son va et vient lui impose
Besoin d'une force physique qui n'ankylose
Quand tombereau au bout de la parcelle
L'attend sans un soupir dans sa ritournelle

On se hâte pour acheminer ce trésor
Au domaine le maître de chai dans le décor
Sait qu'au petit matin la récolte s'est levée
Tout est prêt pour que maturité du raisin
Offre qualité du tanin pour le foulage, l'éraflage
Ou que la douceur sans excès du pressurage
Laisse couler moût de ce cépage

Encore quelques jours est le jus recueilli
En cuvaison aura fermenté avec ses résidus
De la macération le vin bénéficiera de tanins
Tout autant que de ces douces couleurs
Au filtrage il deviendra liquide homogène
Avant d'être mis en ses tonneaux de chênes
Pour se laisser vieillir puis être mis en bouteille
Qu'une étiquette caractérisera comme dentelle

Et demain le vin tranquille coulera léger
La main à la tulipe l'homme passionné
Trinquera avant de vouloir le déguster
Appréciant sa robe garance de vin de garde
A la nuance d'acajou clair qui n'est mégarde
Quand le fort de son intensité est profond

Tes arômes réjouiront nos sensation olfactives
Quand bouquet de parfums nous sera tentative
D'une mise en bouche d'une sensation gustative
Découvrant la combinaison de tes saveurs
Le sucré , l'acidité, l'amertume , l'astringence
Que ton tanin déclarera en ton célèbre millésimé

Alors on te boira comme breuvage sacré
Corps soyeux, franc, friand , velouté
Toi le puissant, le noble, l'aimable, le charmeur
On te consommera comme une faveur
Que la nature nous offre par amour
Pour laisser briller nos yeux au détours
De ces instants de délices quand tu tonifies
La vigueur de nos ans passés à t'honorer
Sans avoir à abuser de ton envoutante puissance
☼ŦC
avatar
tikalo

Nombre de messages : 815
loisirs : Ecriture, peinture, magie
Humeur : joie de vivvre, calme et douceur
Date d'inscription : 14/01/2010

http://www.bouquets-de-poêsies-.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum