Le lion et le loup

Aller en bas

Le lion et le loup

Message par tikalo le Dim 16 Déc - 15:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Le lion et le loup

Il fut un jour quand la forêt de l’ennui grondait
Chacun de ses occupants était gourmand
On Voulait être seigneur, maître imposant
Dans ce vaste espace de la communauté

Un lion tout en puissance fit alors réunir
Des quatre points cardinaux sans exception
Son monde à qui discours attiserait l’admiration
Les obligeant chaque jour sans objection à le servir

A l’orée du bois un louveteau s’intéressait
A ce monologue mais le lion l’effrayait
Oh supplice, là sur place il en tremblait
Il baissait les crocs pour ne point se montrer

Mais le lion régnant le vit et l’entreprit:
- Que penses-tu de tout cela, toi l’indifférent
La foule se gaussa, tant il fut repentant
Ne pouvant exprimer un seul mot de son dit

Le lion peu satisfait à nouveau poursuivit
- Nous avons besoin de sagesse et tu es sage
Aussi te prendrai-je près de moi à bon usage
Tu m’accompagneras au quartier des soucis

Il fut alors que le louveteau un jour s’en vint
Accompagner d’obligation le maître lion
Son effroi fut encor grand, mais de juste raison
Il s’aperçut que le roi lui-même n’était serein

Les ans défilant, il prit habitude du pouvoir
De ce lion, et il en connu toutes ses commodités
Il en apprit l’usage : du discours, des âpretés
Rien il ne laissa l’ignorer et en fit son devoir

Le temps s’inscrivit sur le bon sentiment du roi lion
Et Le louveteau en devint le compagnon, l’ami
L’habitude lui avait transmis le toupet en régie
Et désormais il se frondait paisible ce lion à façon

Un matin le lion lui manda: Nous nous devons
De rassembler la communauté pour la remercier
De tous ses efforts et lui montrer notre fierté
Tu as la capacité, je t’en laisse l’organisation

Le louveteau devenu loup arrangea ces crocs
Il prépara un discours conforme à sa pensée
Mais plagié sur le pouvoir d’un lion malavisé
Que l’habitude est un danger si on la laisse s’installer

La grande cérémonie eut lieu, le loup au pinacle
Le lion pensant être à l’abri de toutes révoltes
Laissa le loup montrer ses crocs, cent mille volts
Son discours qui enflamma la foule à son spectacle

Le lion ne comprit ce qui arrivait à son pouvoir
La familiarité venait là pour le déchoir sans avis
La foule lui scandait des paroles remplies d’ironie
Et le loup laissa l a turpitude sourire à sa victoire

Bonnes gens gardez vous de vivre dans l’habitude
Dans tous les espaces où règne la concurrence
Le travail, la politique, l’amour et l’intolérance
L’autre, ce loup pourrait vous laisser sans mansuétude
☼ŦC



tikalo
tikalo

Nombre de messages : 969
loisirs : Ecriture, peinture, magie
Humeur : joie de vivvre, calme et douceur
Date d'inscription : 14/01/2010

http://www.bouquets-de-poêsies-.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum