Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

Santôka

Aller en bas

Santôka

Message par Laurent jacob le Dim 16 Sep - 13:39

Il s’agit de Shôichi Taneda *, poète errant japonais, plus connu sous le surnom de Santôka ** (« le feu au sommet de la montagne »). Il naquit au sein d’une famille de cinq frères et sœurs. Son père, riche propriétaire mais piètre gestionnaire, passait son temps à politiquer et à courir le jupon. Un jour que ce dernier était en villégiature dans les montagnes avec l’une de ses maîtresses, sa femme, âgée de trente-trois ans, se donna la mort en se jetant dans le puits de la propriété familiale. Santôka, qui avait alors onze ans, fut très frappé, comme il l’écrira plus tard, de voir le corps inanimé de sa mère qu’on sortait du puits. Pour ajouter à ce malheur, un de ses frères mourut en bas âge, et un autre se donna la mort en 1918. Quant à Santôka, après un mariage raté, il partit pour Tôkyô, où il cumula divers métiers, dont celui de bibliothécaire. Mélancolique et inconstant au travail, il employait ses loisirs à lire des traités sur le bouddhisme. Dans le grand tremblement de terre qui ravagea Tôkyô, sa chambre s’écroula. Il décida de retourner à Kumamoto. Une nuit de décembre 1924, ivre, il s’immobilisa devant un tramway que le conducteur ne parvint à arrêter qu’à grand-peine. On l’emmena dans un temple proche de là, le Hôon-ji, où il se fit moine. L’année suivante et toutes les autres jusqu’à sa mort, il partit errer à travers le Japon, sur les routes, par les nuits d’hiver, sans gîte, sans habits, sans pain, comme s’il lui fallait marcher pour vivre : « Je ne suis rien d’autre qu’un moine mendiant », dit-il ***. « On ne peut pas dire grand-chose de moi sinon que je suis un pèlerin fou qui passe sa vie entière à déambuler, comme ces plantes aquatiques qui dérivent de rive en rive. Cela peut sembler pitoyable, pourtant je trouve la paix dans cette vie dépouillée et tranquille. » Il faut lire ses poésies comme un carnet qu’un mendiant aurait laissé tomber de sa poche et dans lequel il aurait noté ses observations à l’état brut, dans un style plat et relâché. Il jouit au Japon d’une faveur égale à celle de Kerouac en Amérique. Pour tout dire, je ne crois pas, mais peut-être je me trompe, que l’un et l’autre soient de grands talents, mais ils représentent pour la foule du grand public la figure la plus exacte et la plus vive du poète d’aujourd’hui : bohème, gueux, vagabond aux mœurs déréglées, loin des lois et des usages civilisés, rebut du monde.
https://www.notesdumontroyal.com/note/328
Laurent jacob
Laurent jacob

Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santôka

Message par Laurent jacob le Dim 16 Sep - 13:40

「分け入つても
分け入つても
青い山」
— Haïku dans la langue originale
Laurent jacob
Laurent jacob

Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santôka

Message par Laurent jacob le Dim 16 Sep - 13:40

« Je m’enfonce
Je m’enfonce
Dans les montagnes vertes »
— Haïku dans la traduction de Mme Cheng et M. Collet
Laurent jacob
Laurent jacob

Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santôka

Message par Laurent jacob le Dim 16 Sep - 13:41

« Plus avant
Plus profond, loin
Dans la montagne bleue »
— Haïku dans la traduction de M. André Vandevenne (éd. Atelier Manda, Obernai)
Laurent jacob
Laurent jacob

Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santôka

Message par Laurent jacob le Dim 16 Sep - 13:41

« Profond
Plus profond encore
Dans les montagnes bleues »
— Haïku dans la traduction de Mme Corinne Atlan (dans « Haïku : anthologie du poème court japonais », éd. Gallimard, coll. Poésie, Paris)
Laurent jacob
Laurent jacob

Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santôka

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum