Le cordonnier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cordonnier

Message par tikalo le Lun 17 Mar - 11:27


Mes pas! Mes pas ! Pourquoi ne pas aller
Vers ces chemins qui me mènent pressés
Je sais !L’artisan cordonnier a perdu atelier
Et j’ai perdu le fond de mon prote monnaie
Pour ressemeler ma belle chausse trouée
Qui baille en attendant son ultime sommeil

Le parfum de ses cuirs s’est envolé
Dans les entrailles de la consommation
On ne répare plus les hauts talons des dames
On les jette comme des vils sans amour
Que ne pourfend désir de la nouveauté
Il se laisse dissolu caresser fleur de peau

Son marteau ne frappe plus les clous utiles
Et les talons pleurent de rester ventre nus
Quand les blessures du soulier désespèrent
De se voir un jour soigner par la passion
De cet amoureux de la semelle sensible
Qui offre à vos pieds le confort agréable

Pauvre homme ! Il fut un jour sabotier
De ses sabots de bois passant par la Lorraine
Le bruit de la galoche a disparue à jamais
Cordonnier il fut luttant contre la modernité
Qui Lui a volé sa science des beaux cuirs cirés
Alors il est parti oublié un jour d’hiver glacial
Pieds nus dans le secret de son dernier voyage
☼ƑƇ
avatar
tikalo

Nombre de messages : 815
loisirs : Ecriture, peinture, magie
Humeur : joie de vivvre, calme et douceur
Date d'inscription : 14/01/2010

http://www.bouquets-de-poêsies-.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum