Joseph Joubert citations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Joseph Joubert citations

Message par rayane le Dim 29 Sep - 11:04


« L'art est de cacher l'art. »
« Enseigner, c'est apprendre deux fois. »
« Quand mes amis sont borgnes, je les regarde de profil. »
« Il n'y a plus aujourd'hui d'inimitiés irréconciliables, parce qu'il n'y a plus de sentiments désintéressés : c'est un bien né d'un mal. »
« Tous les hommes viennent de peu, et il s'en faut de peu pour qu'ils ne viennent de rien. »
« L'ambition est impitoyable : tout mérite qui ne la sert pas est méprisable à ses yeux. »
« Il faut ne choisir pour épouse que la femme qu'on choisirait pour ami, si elle était un homme. »
« Ce n'est pas l'abondance, mais l'excellence qui fait la richesse »
« Les enfants ont plus besoin de modèles que de critiques. »
« Le but de la discussion ne doit pas être la victoire, mais l'amélioration. »
« Il y a des sciences bonnes dont l'existence est nécessaire et dont la culture est inutile. Telles sont les mathématiques. »
« La raison peut nous avertir de ce qu'il faut éviter, le cœur seul nous dit ce qu'il faut faire. »
« Le plus beau des courages, celui d'être heureux. »
« Il est in
« L'art est de cacher l'art. »
« Enseigner, c'est apprendre deux fois. »
« Quand mes amis sont borgnes, je les regarde de profil. »
« Il n'y a plus aujourd'hui d'inimitiés irréconciliables, parce qu'il n'y a plus de sentiments désintéressés : c'est un bien né d'un mal. »
« Tous les hommes viennent de peu, et il s'en faut de peu pour qu'ils ne viennent de rien. »
« L'ambition est impitoyable : tout mérite qui ne la sert pas est méprisable à ses yeux. »
« Il faut ne choisir pour épouse que la femme qu'on choisirait pour ami, si elle était un homme. »
« Ce n'est pas l'abondance, mais l'excellence qui fait la richesse »
« Les enfants ont plus besoin de modèles que de critiques. »
« Le but de la discussion ne doit pas être la victoire, mais l'amélioration. »
« Il y a des sciences bonnes dont l'existence est nécessaire et dont la culture est inutile. Telles sont les mathématiques. »
« La raison peut nous avertir de ce qu'il faut éviter, le cœur seul nous dit ce qu'il faut faire. »
« Le plus beau des courages, celui d'être heureux. »
« Il est indigne des grandes âmes de faire part des tourments qu'elles éprouvent. »
« Quiconque s'agenouille devant Dieu se façonne à se prosterner devant un roi. »
« On ne sait ce qu’on voulait dire que lorsqu’on l’a dit. »
« Il faut quand on agit, se conformer aux régles, et quand on juge, avoir égard aux exceptions »
« Tout s'apprend, même la vertu. »
« Ces insupportables parleurs qui vous entretiennent toujours de ce qu'ils savent et ne vous entretiennent jamais de ce qu'ils pensent. »
« Le soir de la vie apporte avec soi sa lampe. »
digne des grandes âmes de faire part des tourments qu'elles éprouvent. »
« Quiconque s'agenouille devant Dieu se façonne à se prosterner devant un roi. »
« On ne sait ce qu’on voulait dire que lorsqu’on l’a dit. »
« Il faut quand on agit, se conformer aux régles, et quand on juge, avoir égard aux exceptions »
« Tout s'apprend, même la vertu. »
« Ces insupportables parleurs qui vous entretiennent toujours de ce qu'ils savent et ne vous entretiennent jamais de ce qu'ils pensent. »
« Le soir de la vie apporte avec soi sa lampe. »
avatar
rayane

Nombre de messages : 1418
Date d'inscription : 23/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Joubert citations

Message par rayane le Dim 29 Sep - 11:05

Joseph Joubert, né à Montignac (Périgord) le 7 mai 1754 et mort à Paris le 4 mai 1824, est un moraliste et essayiste français
À partir de l'âge de 14 ans, il suivit les cours du collège religieux de l'Esquile de Toulouse, où il enseigna lui-même par la suite, jusqu'en 1776. En 1778, il monta à Paris où il rencontra D'Alembert et Diderot et se lia d'amitié avec Chateaubriand. Il vécut entre Paris, auprès de ses amis, et sa maison de Villeneuve-sur-Yonne en voisin du comte et de la comtesse de Sérilly dont il dira qu'elle a eu "le plus beau des courages, le courage d'être heureuse".

De son vivant, Joubert ne publia jamais rien, mais il écrivit de nombreuses lettres, ainsi que des notes et des journaux où il reportait ses réflexions sur la nature de l'homme, sur la littérature, et sur d'autres sujets, dans un style poignant, volontiers aphoristique.

À sa mort, sa veuve confia ses notes à Chateaubriand, qui en fit publier un choix sous le titre Recueil des pensées de M. Joubert en 1838. Des éditions plus complètes allaient suivre, ainsi que celles de la correspondance. La tombe de Joseph Joubert se trouve au cimetière de Montmartre.

Sa bibliothèque se trouve désormais dans des archives privées où se trouve une petite partie des archives du prince François-Xavier de Saxe.
avatar
rayane

Nombre de messages : 1418
Date d'inscription : 23/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum