Train d'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Train d'enfer

Message par Prince de dité le Dim 26 Fév - 2:19

Les wagons passaient en ligne, sur la voie unique que leur laissait le destin. Barricadés d’acier, ils filaient sur les rails d’airain tels des flèches lourdes de sens. C’était les convois de la mort, les chars du ciel et les escaliers célestes. Ils étaient le temps, les saisons et les hommes, les peurs et les joies.

Sous les pylônes soutenant les voies aériennes, tout un monde. Reclus, silencieux, soumis, molasses. Ils étaient l’humanité grouillante, acceptant sa destinée comme des fourmis ayant conscience de la mort, comme des marionnettes aveugles et muettes, s’agitant avec désespoir dans un monde désormais trivial. Ils étaient vêtus d’oripeaux vétustes et pauvres, dont les multiples trous et les pièces rajoutées symbolisaient leur âme en perdition. L’un gesticulait dans les flammes d’un tonneau flambant, et marmonnait quelque imprécation contre un Dieu par trop bavard, pour qui savait un peu l’écouter.

Ils se nourrissaient d’air vicié et de promesses vides, de nourriture avariée et de restes de rêves fanés. Ils étaient des êtres déjà morts, en errance entre deux mondes. Leurs yeux étaient calcinés par les désillusions, et leurs oreilles percées par les amours déçues. Ils n’étaient qu’os et sang, chair et muscles, qu’une enveloppe vide et flottante dans un éther aussi transparent qu’un bouclier, aussi vital qu’un cri silencieux.

Les trains avançaient toujours, comme si rien ne pouvait les stopper. Ils contenaient maintenant les soldats dépenaillés partant pour une guerre déjà perdue, au bout d’une voie sans issue. Ils fredonnaient une chanson ancienne, parlant du monde d’autrefois, d’avant qu’il bascule dans le néant, qu’il entame sa récession vers le vide originel. Un monde en décrépitude, basculant doucement à coup de guerre perdue d’avance et d’ignorance mâtinée de préjugés.

Assis au pied d’un pylône d’acier, un vieillard tendait désespérément sa sébile de plomb fondu, les passants chiches qui traînaient dans les parages y déposaient leur tribut d’aspirations brisées et de rêves paumés au gré d’une existence morne et sans joie.

Une jeune fille, assise sur une voiture en lambeaux, sculpture post-moderne illustrant à merveille le destin du monde, prit un couteau luisant de graisse empoisonnée et s’ouvrit les veines, badigeonnant de son sang âcre les rouages à nu de la voiture immobilisée. L’humanité était désormais morte-née…

(à Beksinski et Bilal)
avatar
Prince de dité

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 15/02/2008

http://www.princededite.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Train d'enfer

Message par miss Béa le Dim 11 Mar - 1:28

Pfffffffffffffff !!!!!!!!!!!!!!!! que de tristesse, j'attendais une fin plus heureuse, un espoir ...mais rien de tout cela...
Jusqu'au bout du récit, j'ai lu, espérant une lueur, mais quelle noirceur........sans fin...voire pire...
Désolée, rien d'autre à dire...
avatar
miss Béa

Nombre de messages : 3641
loisirs : mes enfants, écrire, tv, amis...
Humeur : calme, posée, indépendante, un peu mélancolique, mais joyeuse quand même!
Date d'inscription : 18/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Train d'enfer

Message par Othman-Miftahi le Lun 2 Avr - 11:27

Bonne découverte en ce matin
Amitiés
avatar
Othman-Miftahi

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 27/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Train d'enfer

Message par miss Béa le Dim 22 Juil - 18:10

Le train de la mort, emmenant les non-ariens vers les chambres à gaz... pfffffff...................................
avatar
miss Béa

Nombre de messages : 3641
loisirs : mes enfants, écrire, tv, amis...
Humeur : calme, posée, indépendante, un peu mélancolique, mais joyeuse quand même!
Date d'inscription : 18/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Train d'enfer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum