sainte ceinture

Aller en bas

sainte ceinture

Message par Abdellah Louaradi le Mar 12 Juil - 18:02

Une invitation pour visiter un bout du royaume des saints ; pas celui de zouanate, un petit bout d’un monde voilé par le sacré et le mystérieux : une ceinture maraboutique qui ceint ma cité : Deux saintes et sept saints. Comme les portes de Paris, près du périf, se sont installés ses hommes et femmes, prolongeant notre monde par le mystique, et le mythique. Ses sacrés saints qui ne sont qu’une étape d’une longue évolution du fait religieux, où l’approche historique ne suffirait pas à expliquer l’origine et l’évolution des pratiques ancestrales liées à ce phénomène.
La psychologie, la phénoménologie, l’eschatologie, l’herméneutique, l’ethnologie, l’historicisme, l’histoire des religions, la théologie comparée sont le cadre des champs conceptuels inhérents à notre sujet : D’où viennent ils (elles), quelle est leur fonction psychosociale religieuse ? Y aura-t-il d’autres canonisations ? Ou alors, l’espace serait saturé, puisque tous les points d’eau, les flancs ombragés des rivières ; les vallées et les gorges verdoyantes sont occupés. Sidi Azouz, Sidi Mbark ,Sid Almakhfi (l’invisible), Sidi Mimoune, sidi Rahmoune, sidi Ahmed l’oujdi ,sidi ahmed l’haddad (le forgeron), font partie de la mémoire collective de notre cité. La sacralité du chiffre Sept est primordiale : sept cieux, le septième jour, les sept péchés capitaux, les sept tours autour d’Alqâba,… Les sept merveilles du monde, Blanche neige adoptée par les sept nains et sauvée par un baiser princier qui incarnerait symboliquement le pouvoir divin une fois roi. Lalla hlima Almarjia et Lalla Fatna, elles ne sont que deux: phallocratie oblige. Comme vous remarquez, deux saints ; se suivent et portent le même prénom Ahmed, cela poserait problème d’interférence dans le champ religieux ; pour les distinguer ; les autochtones leurs ajoutèrent un non (l’un serait devenu forgeron, l’autre probablement venu de Oujda). L’emplacement des saints,est lié à la fertilité et l’abondance, les coins mystifiés, intégrés comme représentations collectives pour trouver un sens à la vie et la rythmer par les récoltes et des moussems (Alwaâda). Avant ce serait l’abondance qui crée les marabouts, mais une fois « crées » ,l’inconscient collectif alterne les genèses pour que le sacré s’installe autour de symboles et de mythes nécessaires pour le fonctionnement du groupe(tribu). D’ailleurs quand la nature fût vierge, l’homme n’ y était pas, et de cette nature que l’homme créait ses mythes pour comprendre la mort et l’apprivoiser (montagnes lacs mers, vipères, arbres…). Découvrant la sexualité et la mortalité, il partit à la recherche de(s) sens : Le sens de l’existence ; le destin et les origines lointains liés à sa vie sur terre. Sidi Mimoune, lieu de psychothérapie, centre d’internement provisoire : Des cas de schizophrénie, de dépressions, d’AVC suivies d’hémiplégie. Pour s’ y rendre, il faut prendre la direction Berkane et juste avant Hajrat al hallouf (Roche-porc) vous prendrez une piste à droite de la nationale, elle vous mènera au «temple». Le mausolée domine les quelques maisons éparpillées ça et là, est entouré de chambres exiguës très mal entretenues : des puces pullulent dans les plafonds, des marmites souillées par la fumée, des théières soudées et ressoudées, des verres nains ,des tables basses pleines de crasse ;des nappes d’Alfa monochromes usées par les bassins squelettiques ou charnus des fous et des folles qui finiront par se confondre avec les lieux hantés,bien surveillés par le marabout. D’autres se rendent à sidi Mimoune chaque année pour LA Dmana (une promesse tenue) en sacrifiant un Coq, virile, «majuscule», beau ou un bouc noir. La couleur et le sexe de l’offrande sont très riches en symboles .
Le sacrifice de l’autre préserve le phallus. Une poule ,une chèvre ne feront pas l’affaire, ce qui signifierait une discrimination féminine largement observée dans notre société arabo-musulmane. Des dépressions, des névroses, des craquements sous l’effet du stress et des coutumes, pourraient faire le cas de rétablissement, à condition d’y croire (l’intention). Mais des psychoses graves n’ont jamais été «soignées» par la baraqua du marabout. Pour authentifier la sacralité des lieux le fis du Moqadem (le tenancier du mausolée) buvait du pétrole à lampes et mangeait du sel… Adossant les murs faisant face au marabout, de vieux ados,mal rasés et mal élevés, dévisagent les femmes,en fantasmant, ils les déshabillent pour déduire leurs silhouettes en plein jour, et sans l’aide de Satan , les scannant pour contrebalancer le poids de la misère sexuelle et le manque de mixité. Devant l’ignorance, la complexité de la maladie, l’Homme a toujours essayé de trouver un système explicatif qui aurait une fonction affective plutôt que cognitive, cela fonctionne inconsciemment et se transmet d’une génération à l’autre depuis les origines chargées de mythes et de symboles.. Faute de confrère dans la région, Sidi Mimoune est devenu célèbre. Un voyage collectif d’esprits souffrants, à la recherche du salut. Peut être que notre marabout saurait décoder les symboles et emprisonner les jinns.
La ceinture sacrée servirait peut être à quelque chose, mais elle se serre et se resserre autour du rationnel qui dérange pas mal de fous de ma ville.


avatar
Abdellah Louaradi

Nombre de messages : 142
loisirs : lecture,randonneés
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 11/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: sainte ceinture

Message par Abdellah Louaradi le Mar 12 Juil - 18:56

Pardon: le titre est plutôt la sainte ceinture

avatar
Abdellah Louaradi

Nombre de messages : 142
loisirs : lecture,randonneés
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 11/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: sainte ceinture

Message par souhayla assad le Ven 15 Juil - 20:07

retour vers ton espace, chaque plume a sa "marque déposée" en écriture..... bonne fin de semaine.
avatar
souhayla assad

Nombre de messages : 284
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: sainte ceinture

Message par Admin le Mar 19 Juil - 12:07

ni marabout ni karma ne peuvent faire face au sort de chacun...
au plaisir du partage weld bladi...

*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*
Aziza Rahmouni.
Un poème est une image de vie
avatar
Admin

Nombre de messages : 6367
loisirs : peinture/dessin/lecture/et bien d\'autres....
Humeur : joyeuse, le plus souvent.
Date d'inscription : 10/01/2008

http://souzsoleil.sosblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: sainte ceinture

Message par Abdellah Louaradi le Mar 19 Juil - 13:19

oui ce n'est que détournement de la raison,cette ceinture ne peut que faire mal ,elle etrangrelait les fous de ma ville qui avaient presque toujours raison.
Merci ,oui je vous rejoindrais,la joie de vivre éclipserait l'ensens maraboutique ,c'était juste une réalité qui use nos devenirsavant d' y arriver.
avatar
Abdellah Louaradi

Nombre de messages : 142
loisirs : lecture,randonneés
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 11/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: sainte ceinture

Message par cristopher-cris le Lun 29 Aoû - 0:02

raison ou pas
la poésie est au rendez-vous avec votre plume
avatar
cristopher-cris

Nombre de messages : 2748
loisirs : lecture, voyage
Date d'inscription : 18/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: sainte ceinture

Message par mikaela le Ven 2 Déc - 20:24

cette plongée dans la lecture fut agréable.
avatar
mikaela

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: sainte ceinture

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum